Au Cameroun,liesse populaire à Bokito en pleine crise sanitaire

Le chef lieu de l'arrondissement du même nom grouille de monde depuis jeudi matin,24 février 2022.La petite ville de Bokito située à 22 kilomètres de Bafia,chef lieu du département du Mbam et Inoubou accueille pendant trois jours, la première étape des festivités marquant la dixième édition de Mbam Art,le plus grand festival de la Région du Centre du pays.

A Bokito,depuis ce jeudi matin,malgré le strict protocole sanitaire mis en place par les autorités camerounaises, le sentiment que “la vie reprend” prédomine parmi les spectateurs du festival Mbam’art  à la place des fêtes de la ville. Elles sont environs deux mille personnes qui se sont retrouvées sur le site atypique de la ville de Bokito. De nombreux touristes et surtout des Mbamois qui attendaient avec impatience l’événement.

Pour cette dixième édition,des Djs se relaient sur les deux scènes. Le plus curieux de la soirée ici est des jeux de lumières alimentés par des groupes électrogènes et surtout des décorations détonantes.

 

“Depuis 2019,date de la dernière édition du festival,les populations d’ici n’avaient pas assisté aux concerts à Bokito”; explique Martine Bidias, commerçante, installée en tribune.

La trentaine révolue, mère célibataire de deux enfants,Martine Bidias s’exclame:” c’est incroyable de retrouver ça, de la musique en live et sans restrictions sanitaires”.

Pour rentrer dans le site du festival, elle n’a pas présenté son pass sanitaire, “moi je suis pas vaccinée, mais, je suis là. c’est facile“.

LIRE EGALEMENT

A Bokito, présenter un test PCR négatif, le jeu n’en vaut pas la chandelle. Installé juste devant la scène, sur la pelouse, Alphonse Ngon, un quinquagénaire assit à l’espace gastronomie , abonde dans le  même sens: “je suis tellement heureux, retrouver tout ce monde, un concert, du vin de palme… après presque trois ans, on ne peut qu’être heureux “.

Ici à Bokito,Il y a du bonheur aussi pour les artistes, comme Charly, jeune chanteur-interprète, qui après sa première chanson vers 18 heures sur les planches des Brasseries du Cameroun, explique à la foule “être hyper content de retrouver du public. ça fait trop longtemps qu’on attend ça“.

Démarrée tôt ce jeudi matin,24 février 2022 par une marche sportive de 10 kilomètres de la mairie de Kiiki en direction de Bokito,la dixième édition du festival culturel Mbam’art vous  inspire par le rythme de la musique locale et vous permet de composer le parfait outfit avec cette sélection spécial festival de musique. Avec style et une pointe d’extravagance, à coup sur, vous ne passerez pas inaperçu./.

Related Posts

Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

ARTICLES POPULAIRES