Au Cameroun,le gouvernement valide les Documents Quantitatifs et Estimatifs (DQE) des marchés des stades...

La Société PRIME POTOMAC remercie le Ministère des Sports et de l’Education Physique, d’avoir résolu cette situation, qui a longtemps plombé l’évolution de nos chantiers, en empêchant à l’entreprise de facturer ses travaux, depuis 14 mois.

Au Cameroun,reprise du paiement des prestations sociales au profit de la Camtel

La mesure prise le 10 octobre dernier par le Directeur Général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale(CNPS) concerne "toutes les branches confondues,au profit des travailleurs,ex-travailleurs et ayants-droit "de la Cameroon Telecommunications ; a précisé Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame ; dans sa note de service N°51/19/DG/CNPS du 10 octobre 2019 parvenue à notre rédaction.

Au Cameroun, le MPDR lance la création des Comités Populaires de Médiation et de...

Le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation(MPDR) du Professeur Jean-Claude Shanda Tonme vient de décider de mesures concrètes qui vont non seulement refléter les grandes orientations et les principes de base de son Mouvement, mais enclencher également un processus définitif pour retrouver l’amour et la concorde, l’entente et la tolérance, l’humilité et le sens de nos valeurs africaines profondes.

Cameroun:Lettre ouverte d’un ainé à la jeunesse du Dja-et-Lobo

"A vous, la jeunesse du Dja-et- Lobo,votre responsabilité historique dans l’émergence, la consécration, la maturité et la nécessaire préservation du sentiment national Camerounais"; souligne le Professeur Jean-Claude Shanda Tonme.

Au Grand Prix Cycliste Chantal Biya,le Dg de la Camtel imprime ses marques

Le Directeur Général de Camtel était à la tête d’une forte délégation qui a pris part à la cérémonie de lancement du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya à Dimako.

Cameroun:Le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation face aux émeutes de...

Le Mouvement populaire pour le Dialogue et la Réconciliation (MPDR – PMDR), observe, que bien qu’il faille ici, rattacher cette éruption de Sangmélima, à une forme incontrôlée de justice populaire généralement observée dans le pays, car partant de la mort regrettable et inacceptable d’un jeune moto-taximan, dont on attribue la cause à un citoyen d’origine de la région de l’Ouest, il ne fait l’ombre d’aucun doute, qu’il s’agit de la conséquence directe, des déclarations malheureuses, inappropriées et volontiers incendiaires, de certaines élites suivant les décisions du Chef de l’Etat.

Cameroun:l’émouvant hommage du Sénateur François Xavier Menye Ondo à son ami Eboa Lotin

22ans après la mort de l’artiste-auteur-compositeur Emmanuel Eboa Lotin , ses fans lui rendent hommage. En deuil, ils se sont recueillis dimanche, 06 octobre 2019 devant la tombe de l’artiste multi facette; mort le 6 octobre 1997 à Douala. Plusieurs personnes,la famille et les amis proches du défunt ont assisté à un culte d’action de grâce en la mémoire d’Emmanuel Eboa Lotin ; au temple Lotin Same dans la capitale économique du Cameroun.

Au Cameroun,ce mercredi, 23e audience pour Amadou Vamoulké

Reporters sans frontières (RSF) vient de saisir les rapporteurs spéciaux sur la liberté d’expression et sur la détention de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples afin qu’ils se penchent sur la situation du journaliste et ex-dirigeant de l’audiovisuel public camerounais Amadou Vamoulké; incarcéré sans avoir été jugé depuis plus de trois ans.

Au Gabon,la presse officielle salue les œuvres du sénateur camerounais François Xavier Menye Ondo

Les premiers fruits du tournoi international : « Ma’an Star Vacances Sans Sida » organisé par la Fondation Samuel Menye  commence à tomber. Avec la mise sur...

Au Cameroun,la Cour d’appel de Douala revisite l’affaire du journaliste Nestor Nga Etoga

Ce mardi,1er octobre 2019,la Cour d'Appel du Littoral,statuant en matière correctionnelle et siégeant en la salle ordinaire de ses audiences sis au palais de justice de Bonanjo à Douala, entend pour la neuvième fois, statuer sur l'appel interjeté les 14 et 15 février 2017 par la partie civile(Stéphane Muller - société forestière Fipcam) et prévenus(journaliste Nestor Nga Etoga); du jugement N°725/COR rendu le 14 février 2017 par le Tribunal de première instance de Ndokoti qui avait condamné le correspondant du journal français Le Point,du site d’informations tchadien alwhdainfo.com et directeur de publication de l'hebdomadaire Le Renard, à six mois avec sursis pendant trois ans,1million d'amende,1.276 150 Fcfa de dépens,25 millions Fcfa à verser à la partie civile...L'audience prévue ce mardi,fait suite aux griefs relatifs aux vices et irrégularités tant dans la forme que dans le fond que Maitre Hyppolite Bertrand Tiakouang Meli,assisté de Maitre Andengue Andengue Daniel Marie; avocats du journaliste, avaient relevé au jugement N°725/COR rendu le 14 février 2017 contre leur client. Reporter Sans Frontière et plusieurs ONG de défense des droits de l'homme suivent particulièrement l'affaire.