Cameroun:11 morts et 08 blessés dans un accident de la circulation

"le bilan provisoire est de 09 morts déposés à la morgue de l'Hopital Regional d'Edea et 08 blessés transportés dans les hôpitaux de Pouma". Selon une autre source:"Le chauffeur et le convoyeur ont disparu dans les eaux".

Cameroun:Gaffes, bévues et boulettes du Président Biya

Au Cameroun,le Président du Front des Démocrates Camerounais(FDC),parti politique de l'opposition radicale en pleine essor,regrette le fait que :"le Président Paul Biya ait refusé une amnistie générale des prisonniers politiques ".Lire la déclaration du Président Emilien Denis Atangana,au lendemain de la convocation du "Grand dialogue National".

Au Cameroun,Paul Biya craque sous la pression internationale

Selon Paul Biya:"Tout le monde ne pourra, et c’est compréhensible, prendre effectivement part à ce dialogue, mais chacun aura l’occasion d’y contribuer".

Cameroun:Alerte au sucre empoisonné en circulation !

La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination informe l’opinion publique que du sucre en poudre impropre à la consommation, avarié, dangereux, cancérigène et mortel serait en circulation.

Cameroun:A NDOP,03 MORTS DES SUITES D’UNE ATTAQUE DE SECESSIONNISTES TERRORISTES

Selon le porte-parole de l'armée camerounaise,"dans la matinée du 25 août 2019, trois éléments de la Brigade de Gendarmerie de l’Arrondissement de Ndop, Département du Ngoketunja, Région du Nord- Ouest, en mission de ravitaillement au marché local de Ndop, ont été pris à partie par des terroristes secessionnistes embusqués et couverts par quelques commerçants".

Cameroun:Un mystérieux agent du Minat sème la terreur

Le dénommé ASSONA DONFACK, portant juste une attestation provisoire de Carte Nationale d'Identité serait à l'origine de plusieurs coups.La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination lance l'alerte.Communiqué.

Gaz:La Guinée équatoriale pilote le jeu africain

Le projet Akonikien est un exemple de solution énergétique rentable et propre répondant aux besoins énergétiques de la Guinée équatoriale continentale

Au Cameroun, le projet sur les pourparlers de la crise anglophone disparait dans les...

Selon des sources proches du dossier à la primature, «l’Observatoire du Développement Sociétal (ODS) a sollicité l’accompagnement du gouvernement en vue de la sécurisation des participants et le financement des assises nationales de dialogue ». Cette Ong qui bénéficie déjà du soutien de l’ambassade de Russie au Cameroun aurait même dressé la liste des membres présumés du comité des sages ; la liste des membres présumés du comité d’accompagnement stratégique et un budget conséquent pour la tenue des assises.«Le dossier parti le 21 juin 2019 après un avis favorable de la hiérarchie pour être traité en procédure d’urgence dans le cabinet du Premier Ministre, est aujourd’hui introuvable dans les tiroirs du Directeur du Cabinet du Premier Ministre, Balungueli Confiance Ebune » ; indique des sources contactées par l’Agence Digitale d’Informations Africaines.

Au Cameroun,”près de 60 membres de l’opposition torturés par les forces de sécurité”

Ces personnes ont été forcées de marcher « comme des canards dans la boue ». Elles sont choquées et traumatisées par les mauvais traitements qu'elles ont subis. Dimanche 28 juillet 2019, cela fera six mois que Maurice Kamto et plusieurs de ses partisans sont emprisonnés.

Cameroun :Ce que les détenus de la crise anglophone exigent pour un cessez-le-feu total...

Ils ont maîtrisé l'emprisonnement mental, ont rassemblé le courage et ont brisé les "portes de la liberté". Par dizaines et entourés de gardiens de prison armés, ils ont chanté des chansons de liberté, L'HYMNE AMBAZONIE ET ONT MÊME PORTÉ LES COULEURS DU DRAPEAU. La prison centrale de kondengui a vibré aux rythmes des détenus dont les visages avaient peu de signes de peur. Comment ils ont réussi à faire passer des téléphones mobiles, reste un mystère. Les détenus, certains arrêtés depuis 2016, ont dénoncé le mécanisme de manipulation politique de la France au Cameroun. Les dizaines de prisonniers ont tenu des pancartes demandant à l'ONU, aux États-Unis et à L'Union européenne d'intervenir dans le conflit armé en cours dans le sud du Cameroun. Ils ont aussi dit que seul un cessez-le-feu fera un environnement approprié pour une reprise efficace de l'école. Une lettre envoyée à l'aiic prétendument venue des prisonniers au premier ministre Joseph Dion ngute a donné un certain nombre de recommandations pour mettre fin au conflit de 3 ans.Entre autres, le cessez-le-feu total, la libération de tous les prisonniers politiques, l'amnistie à tous ceux en exil, la préparation d'une condition appropriée pour la rentrée et l'organisation d'un dialogue qui aura de grandes institutions et pays en tant que garants.