Petit à petit, avec un parfum de nouveauté, elle embaume l’entreprise dont elle a la charge et accumule les bons points sur le plan managérial.

Les enjeux de la fibre optique, l’amélioration de la qualité de services, un personnel qualifié et disponible, un Dg à l’écoute de la clientèle… la Camtel rêve des lendemains qui chantent au Cameroun et en Afrique.

On se rappelle qu’à sa nomination, le 14 décembre 2018 et sa prise de service le 17 décembre de la même année, la Camtel  était entachée de fautes de gestion et d’une qualité approximative de service.

Courant janvier 2019, quelques semaines seulement après sa prise de fonctions, 17 employés avaient été mis à la porte par Madame le Directeur Général pour : « détournements des valeurs de l’entreprise, malversations financières, vols de câbles, faux et usage de faux, trafics frauduleux de lignes, absences injustifiées » entre autres. La Camtel se trouvait alors à un tournant décisif.

A sa prise de service, un objectif lui était fixé ainsi que des moyens pour l’atteindre. Elle va donc définir la stratégie à mettre en œuvre, décider de l’allocation des ressources et de l’organisation qui lui permettront de mener à bien sa mission. Elle va ensuite piloter celle-ci en manageant ses équipes, donnant des taches à faire, un œil sur les comptes, l’autre sur l’horizon.

Judith Yah Sunday   s’est chargée elle-même de définir la stratégie commerciale de l’entreprise et anticipe les mouvements de son marché. Elle gère plusieurs dossiers au sein de l’entreprise, notamment l’animation des équipes et la gestion des budgets.

 Son rôle de coordinatrice générale est totalement transversal, abordant chacune des problématiques de l’entreprise.

La DG délègue des missions à chaque direction et supervise seulement les décisions à prendre. Visionnaire, elle a pu optimiser la performance de l’entreprise à court terme, tout en gardant à l’esprit les intérêts de long terme, au moment où elle définit la stratégie générale.

Quelques faits d’arme

Fidèle à sa feuille de route tracée par sa hiérarchie le 17 décembre 2018 lors de son installation, Madame Judith Yah Sunday,épouse Achidi  implémente jour après jour, par des actes forts, la nouvelle vision de Camtel.

Dès son arrivée à la tête de la Cameroon Telecommunications, elle a commis un « Audit de l’entreprise », procédé à l’élaboration de la vision stratégique axée sur « CHANGE MANAGEMENT and CUSTOMER CENTRICITY ».

A ce jour, l’élaboration de la stratégie 2019-2025 de l’entreprise » est terminée. Elle vient de Valider le code éthique pour plus d’engagement du personnel au travail en respectant le professionnalisme et la déontologie. L’amélioration de la gouvernance, la résolution du problème avec la CNPS sont des actes non négligeables que l’ensemble du personnel a noté avec satisfaction au cours de sa première mandature. Les retraités de Camtel désormais perçoivent leur dus, ce qui n’était pas le cas depuis 2006. Camtel est dont à jour avec la CNPS. Désormais, la commercialisation des capacités issues du SAIL est effective. De même que le projet de raccordement du SAIL aux autres points d’atterrissement, à savoir le SAT3, WACS, NCSCS, etc.

La nouvelle DG de Camtel a réussi en peu de temps, à assainir des relations avec les parties prenantes du PLANUT pour éviter les multiples coupures de fibre optique. Judith Yah Sunday a pu effectuer le raccordement de Yaoundé et Douala par fibre aérienne, pour garantir la disponibilité permanente du réseau. Ceci s’ajoute aux multiples boucles de redondance et le Renforcement de la discipline et de l’assiduité des agents Camtel.

Le DG est en contact permanent avec les clients et prospects à travers son adresse mail dg.27.7@camtel.cm . Elle est disponible 24 sur 24.

En fin novembre dernier, elle a rencontré des startupers et entrepreneurs sociaux. Au terme de 48 heures d’échanges, la Camtel à travers sa Directrice Générale entend les accompagner à travers le mentoring et le financement.

La nouvelle Dg de Camtel  s’est également illustrée par le Sponsoring de grands évènements d’ordre socioculturel, sportif et économique ; l’accompagnement des initiatives jusqu’aux coins les plus reculés de la république ; la mise sur pied du projet d’extension du backbone phase 3 ; la mise sur pied du projet de création du tout premier centre de formation en intelligence artificielle ; le projet de réhabilitation du réseau fixe de Camtel ; le raccordement des huit universités d’Etat par fibre optique ; la mise en œuvre du SIGIPES II pour digitaliser les administrations ;l’optimisation du cash-flow ; le Contrôle rigoureux des dépenses et la rencontre avec les parties prenantes du secteur des communications électroniques pour bâtir une relation de confiance et mieux leur servir.

Aujourd’hui, la Cameroon Telecommunications envisage la mise sur pieds du premier Centre d’Innovation en intelligence artificielle qui permettra de former au moins 100 étudiants au cours de la première année de fonctionnement. Et 25°/° de ces derniers bénéficieront d’une bourse complète prise en charge à 100°/° par Camtel et ses partenaires d’une part, et par l’Université de Yaoundé 1 à travers son école d’ingénierie-Polytech. La mise en œuvre fructueuse de ce projet révolutionnaire d’un montant de 1,3 milliards de francs cfa aura lieu à l’Université de Yaoundé 1 à travers son école d’ingénierie-Polytech et bénéficiera de l’expertise du personnel de la Cameroon Telecommunications(Camtel).

Au douzième étage de l’immeuble siège de l’entreprise, on estime que ce n’est qu’un début et que le meilleur est à venir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here