“Alors que l’épidémie d’Ebola, qui a fait plus de 2 000 victimes dans l’est de la RDC, a suscité une attention internationale soutenue, la rougeole, qui a fait plus de deux fois plus de victimes, continue d’être sous-estimée”, a regretté le Représentant de l’UNICEF en RDC, Édouard Beigbeder, cité dans un communiqué de l’ONU.

“La violence et l’insécurité, le manque d’accès aux soins de santé et la pénurie de vaccins et de trousses médicales dans les zones les plus touchées ont fait que des milliers d’enfants ont été privés de vaccination, avec des conséquences potentiellement mortelles”, a-t-il ajouté.

L’UNICEF estime, en outre, que les croyances culturelles et les pratiques traditionnelles en matière de soins de santé font souvent obstacle à la vaccination des enfants contre la rougeole et au traitement de ceux qui présentent des symptômes.

Exposant les actions menées par l’UNICEF en matière de lutte contre cette maladie, Édouard Beigbeder. a indiqué que le Fonds a distribué jusqu’à présent, “1 317 trousses médicales contre la rougeole – contenant des antibiotiques, des sels de réhydratation, de la vitamine A et d’autres médicaments – aux zones sanitaires touchées pour traiter les enfants souffrant de complications”.

Toutefois, a-t-il ajouté, “ces mesures ne peuvent être qu’une solution à court terme, car un investissement important dans le renforcement du programme national de vaccination de la RDC et des systèmes de soins de santé au sens large est crucial pour garantir la santé et le bien-être des enfants du pays”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here