Tout commence en 2016. Une dame nommée AKANDE Murielle Suzanne et plusieurs autres individus rencontrent le pasteur Dieunedort Kamdem dans son église pour lui parler d’une affaire qui selon eux, était lucrative pour lui et ses fidèles. Ils vont expliquer qu’il s’agit des placements financiers sur les marchés ou ses fidèles et lui pouvaient investir de l’argent et en tirer de gros bénéfices. 

« J’avoue que sur le coup et selon l’énoncé, je suis flatté et je vais déjà moi-même souscrire dans cette structure en signant un contrat où je vais verser quelques millions » ; a confié le Pasteur Dieunedort Kamdem dans une plainte adressée au Procureur du Tribunal de Grande Instance du Mfoundi .

Le célèbre pasteur de la Cathédrale de la foi, le Dr Dieunedort Kamdem  indique que : « J’étais loin d’imaginer que c’était un appât conçu et préparer par les nommés Kouadio Nathan,Miriam Traore et Akande Murielle Suzanne dont je fais connaissance par l’entremise du pasteur Yoro Patrick, qui après avoir gagné la confiance des souscripteurs ». C’est ainsi qu’utilisant la notoriété de plusieurs hommes et femmes d’Eglise, pasteur Kamdem y compris, ils rencontrent les différents fidèles pour solliciter leurs souscriptions.

Le 26 novembre 2016, messieurs Kouadio Koffi Kouokou Nathan,Koukouyi Segla Divine David et Mademoiselle Traore Myriam convient le pasteur Dieunedort Kamdem Nounga à une réunion à l’hôtel MARINA à Yaoundé au Cameroun, en vue de susciter des investisseurs pour le lancement de leur produit sur le FOREX sous le label « SERVICE FOREX DE GESEM Group » dont ils faisaient la présentation. Il s’agit en fait d’une entreprise de placement d’argent.

Selon nos sources : « C’est ainsi que les personnes dont les noms et signatures sont joints en annexe ont souscrit à un produit, chacun allant selon ses disponibilités » ; tel que le démontrent les photocopies des contrats de gestion que lescoopsdafrique.com a consulté.

A en croire une autre source : « Les montants mentionnés dans lesdits contrats ont été régulièrement perçus et le calcul des intérêts devait prendre effet dès signature de chaque contrat ».

Après trois mois environ pour les premiers, ils ont rompu tout contact et paiement jusqu’à ce jour.

Plus d’une dizaine de fidèles de la Cathédrale de la Foi sont victimes de cette grosse escroquerie estimée à 174 000 000 Fcfa.

Parmi eux, une certaine Madame MOGOUN épouse Talla Jeannette, une cliente qui a même souscrit 20.000 000Fcfa.

Le pasteur Dieunedort Kamdem Nounga a saisi la justice pour réclamer son argent et celui de ses fidèles. L’affaire suit son cours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here