La rencontre de deux jours qui s’est achevée ce mardi,26 novembre 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé visait d’une part à partager avec les partenaires du secteur des communications, les nouvelles orientations de développement de l’entreprise Camtel pour la période 2019-2025.

Les assises de Yaoundé étaient organisées à la suite du renouvellement de l’équipe managériale de la Camtel et d’autre part, à présenter l’organisation améliorée du réseau Camtel ainsi que les nouvelles formes de partenariats que la Cameroon Télécommunications offre aux acteurs du secteur.

Lundi,25 novembre 2019 à l’ouverture de la rencontre,Madame Judith Yah Sunday,épouse Achidi,directrice générale de la Cameroon Télécommunications(Camtel);a rappelé que: “le numérique est devenu l’épine dorsale de la croissance économique à l’échelle internationale”. L’entreprise dispose d’un patrimoine infrastructurel de transport important. La fibre optique est déployé sur l’ensemble du territoire national avec une couverture de 52/58 départements du pays, soit 209 communes sur les 360 existantes. C’est un réseau de 1200 kilomètres équipé d’un backbone national, de boucles métropolitaines et de quatre systèmes internationaux de câbles sous-marins en copropriétaires dont les points d’atterrissement sont localisés dans les communautés Urbaines de Douala, Limbé et Kribi.

Les participants à la rencontre de Yaoundé ont fait un constat unanime:”Tant que Camtel n’a pas sa licence de téléphonie mobile,l’entreprise ne pourra pas réussir à rentabiliser son investissement”.

Au Cameroun, la lecture de l’évolution actuelle de l’industrie des télécommunications démontre une forte croissance de la demande pour les services de gestion de donnée et une tendance des acteurs vers la convergence des outils fixe/mobile et les services à valeur ajoutée.

Le marché du mobile et du fixe à large bande maintiennent une grande croissance alors que la demande en commandes de liens de transmissions à l’international tend à la stagnation tant au niveau national qu’international.

Jacques Greg Belobo, artiste et patron de la société “Dream One” a proposé que Camtel puisse lui confier la gestion de sa clientèle pour atteindre le million d’abonnés visés par la société Camtel.

La directrice générale de Camtel a engagé son action autour d’une stratégie à deux leviers: “Customer Centricity” qui met le client au centre de toutes ses préoccupations et “Change management” qui pour sa part, se concentre sur les aspects de la gouvernance et du modèle managérial. Ces deux piliers portent le plan d’actions prioritaires qui concourent à l’atteinte des jalons que la nouvelle direction générale s’est fixée pour suivre la performance durant la période de référence c’est-à-dire 2019-2025.

Judith Yah Sunday pense que :”la perspective de l’obtention d’une Certification à la norme ISO 9001 version 2015 en décembre 2019 pour la fourniture des services du segment Vente en gros des capacités permettra de fixer les référentiels d’évaluation. Afin de soutenir efficacement la mise en œuvre de ces axes, un système de Management de la qualité en abrégé SMQ, de la pertinence des axes de la politique qualité, ainsi que de leur cohérence avec l’orientation stratégique de l’entreprise”.

Cette stratégie, a rappelé Judith Yah Sunday, ” exploite pleinement les avantages concurrentiels de l’entreprise sur le marché et les opportunités pertinentes à l’échelle internationale et locale(milieu urbain et rural confondus)pour transformer les faiblesses identifiées et atténuer l’effet des risques liés particulièrement à la compétence interne”.

Le nouveau top management de la Camtel estime qu’il doit relever les enjeux et défis significatifs qui feront l’objet d’une attention particulière: l’expérience client et la conduite du changement de culture au sein de l’entreprise afin qu’elle puisse jouer pleinement son rôle dans la transformation numérique attendue”.

La Ligue Camerounaise des Consommateurs(LCC) par la voix de son Président Délor Magellan Kamgaing a souhaité que:”les puces de téléphones Camtel soient disponibles sur le marché et que camtel ait sa licence de téléphonie mobile”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here