Les organisateurs attendent près de mille apprenants parmi lesquels les hommes et femmes d’affaires, les étudiants et les diplomates. Le Cercle des amis dynamiques pour la coopération et le partenariat entre les Peuples de Chine et du Cameroun(CADPECC), organisateur de cette session de formation est une association qui promeut le partenariat commercial entre les hommes et femmes d’affaires chinois et camerounais, entre les étudiants camerounais et chinois, entre les diplomates camerounais et chinois. Le CADPECC est un cercle qui rapproche les peuples des deux pays.

Dans un entretien exclusif accordé à  l’Agence Digitale d’Informations Africaines(lescoopsdafrique.com), Dr Clément Petsoko, porte-parole du CADPECC a expliqué que : « Les cours gratuites de la langue chinoise seront dispensés par des formateurs basés en chine. Ils vont utiliser certains réseaux sociaux comme : zoom, WhatsApp …pour faciliter l’accès au cours. Les enseignements seront dispensés deux fois par semaine, à raison d’une ou deux heures par jours. Les apprenants auront au choix la langue chinoise simple, la langue chinoise pour les négociations commerciales, la langue chinoise pour les échanges diplomatiques etc. Il faut savoir que pour les voyageurs, il y a une certaine façon de s’exprimer. C’est la meme chose pour les commerçants et les diplomates. Il ne s’agit pas seulement de parler la langue chinoise, mais de maitriser la culture chinoise, de maitriser comment il faut négocier une affaire avec les chinois. Il est bon de connaitre l’homme, sa culture et sa langue ».

Pour la première édition, le CADPPECC veut le maximum d’apprenants qui suivront des cours gratuits de la langue chinoise dispensés en ligne depuis Shanghai. « Les inscriptions sont ouvertes et les cours débuteront le 15 décembre 2019 pour s’achever en début du mois de mars 2020 » ; a indiqué le Dr Clément Petsoko.

Le point focal du Cercle des amis dynamiques pour la coopération et le partenariat entre les Peuples de Chine et du Cameroun rappelle que :« Les inscriptions sont ouvertes au Centre de Formation du Bien-etre(CIBE)à  Yaoundé, au lieu-dit Dolcena Hôtel à Mimboman ou alors à Messamendongo face immeuble chinois. Pour les résidents de la ville de Douala, il peuvent s’inscrire au CIBE à  Bonamoussadi, à  coté de la SGBC. Les intéressés peuvent également appeler au numéro de téléphone :+237 677760119».

Les apprenants hommes et femmes d’affaires et étudiants auront l’opportunité d’etre invité par les associations soeurs ou les partenaires frères chinois qui pourront trouver en eux des relais assez représentatifs pour discuter, échanger et partager la culture africaine ; la culture camerounaise.

Pourquoi apprendre la langue chinoise

D’ici quelques années, le Chinois deviendra la première langue commerciale dans le Monde. Les pays africains et en particulier les Camerounais qui aspirent au développement, qui aspirent aux échanges depuis en plus nombreux, et surtout gagnant-gagnant avec la Chine doivent maitriser cette langue. La langue chinoise ouvre les portes à  la Chine, elle ouvre les portes aux négociations avec les partenaires chinois, elle ouvre également les portes au commerce international. Il est question aujourd’hui pour chaque camerounais de prendre trois mois de son précieux temps pour apprendre cette langue qui lui sera utile aujourd’hui, demain ou après-demain.

Pour atteindre le niveau de développement de la Chine, il faut apprendre à  comprendre et parler la langue chinoise. Il faut le dire sans honte : l’Afrique a besoin et aura toujours besoin de la Chine.

« Les chinois sont très friands de notre culture. Il est important de s’exprimer en leur patois ; pour pouvoir expliquer ce que c’est que le Cameroun ;ce qu’il peuvent trouver au Cameroun ; tout ceci sera possible après ces trois mois d’apprentissage de la langue chinoise» ; indique Clément Pétsoko, par ailleurs précurseur de la méthode amincissante 3Z/H.

A la fin de la formation, les apprenants recevront les attestations de formation venant de Chine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here