Avec AA / Dakar / Alioune Ndiaye

“Une remise totale des peines principales” est accordée à ” Khalifa Ababacar Sall condamné à cinq ans d’emprisonnement et à une amende de cinq millions “, a fait savoir un communiqué signé par le président de la République et publié dimanche en fin de soirée.


“Faux et usage de faux en écriture de commerce, faux et usage de faux sur des documents administratifs et escroquerie portant sur les deniers publics”, ont été les charges qui avaient valu à Khalifa Sall sa condamnation en mai 2018.

Après avoir épuisé toutes les voies de recours, le candidat déclaré a la présidentielle de févier 2019 voyait son dossier rejeté par la Cour suprême à cause de sa condamnation définitive pour en rapport avec son statut de maire.


Ses partisans ont de tout temps récusé sa condamnation qui, selon eux, était une stratégie pour liquider “un potentiel candidat à la présidence de la République.


Ses deux co-inculpés ont aussi bénéficié d’une remise totale de peine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here