C’est un choc pour le personnel de voir l’ensemble du travail partir en fumée en une nuit. Au quartier Bastos à Yaoundé, à une dizaine de mètres de l’école publique, il ne reste du « Cuba room » qu’un magma de fer et des murs calcinés. Le « Cuba room » a été lourdement endommagé par le violent incendie qui a touché l’édifice dans la nuit du samedi 06 au dimanche 07 septembre. Après des heures à lutter contre les flammes, les pompiers n’ont pas parvenus à maîtriser le feu, apparemment accidentel, soulevant une vague d’émotion. La reconstruction  s’annonce titanesque au regard des dégâts. Quant au préjudice financier, il serait de l’ordre de 100 millions de francs cfa, d’après le promoteur. Une enquête de police est en cours en co-saisine.

La dalle de la Mezzanine s’est effondrée. Et en quelques minutes, une bonne partie du toit de l’édifice a été réduite en cendres ; flairant au passage, les installations de Kalak FM, une radio urbaine partageant le même immeuble. Les murs, les structures de pierre et certains vitraux n’ont pas résisté aux flammes.Même les réserves de cigares, de liqueurs,du mobilier… ont été raflés par les flammes. La piste accidentelle est privilégiée à ce stade dans l’enquête. Tous les moyens seraient mis en œuvre pour connaître l’origine de l’incendie et  les auditions des témoins sont toujours en cours.

Selon quelques témoins qui ont requis l’anonymat : « une première alerte incendie avait été donnée après samedi, minuit, aux environs de 01 heure du matin, après le départ du personnel ; suivie d’une procédure de levée de doute qui n’a permis de détecter aucun départ de feu, puis une seconde à 02h05 minutes lors de laquelle un feu a été constaté au niveau de la charpente.Faute pour les pompiers d’accéder à l’eau aux environs de Bastos, ces derniers ont eu beaucoup de retards parce qu’il fallait aller s’approvisionner au niveau du Boulevard du 20 mai; au centre ville de yaoundé. Ce qui a causé un préjudice énorme au célèbre cigarettier du pays ». Une autre source a indiqué que : « le violent feu s’était propagé très rapidement sur l’ensemble de la toiture”

L’agence digitale d’informations africaines (Les Scoops d’Afrique) vous propose de constater les dégâts en images.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here