Les participants à l'ouverture des assises de la 42eme session ordinaire du Conseil d'Administration du Travail ( CRADAT)

Les assises de la 42eme session ordinaire du Conseil d’Administration du Travail ( CRADAT), se tiennent du 17 au 19 septembre 2019 dans la capitale politique du Cameroun. Elles ont débuté ce mardi par une réunion du comité d’experts du CRADAT présidée par Grégoire OWONA, ministre du travail et de la sécurité sociale.
 Le choix du Cameroun pour abriter cette importante rencontre constitue une marque de reconnaissance de la place stratégique qu’occupe ce pays au sein de cette institution de formation inter-Etats dont le pays de Paul BIYA abrite le siège depuis 1965. En janvier 1965 justement,avec le concours du BIT et l’assistance financière du Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD), le centre  prend naissance sous l’appellation de “Centre de Perfectionnement des Cadres de l’Administration du Travail”( CPCAT), Et c’est à partir de 1969, le CPCAT devient le CRADAT, afin de mieux marquer sa vocation régionale et lui assigner des objectifs plus larges dans ses interventions en faveur des ministères du travail. Le CRADAT est ainsi créé pour développer une expertise africaine en matière d’administration du travail, bien que depuis plusieurs années déjà,cette structure a de réels soucis financiers a déclaré Bintou COULIBALY, présidente du conseil des experts du CRADAT.La session du conseil des ministres en charge des questions du travail des 18 États membres de ce conseil est donc une occasion d’envisager des solutions dans le but de permettre à ces derniers de contribuer efficacement financièrement pour sortir le CRADAT du gouffre, revoir les statuts. Mais surtout, les participants évalueront et apprécieront tout ce qui a été fait depuis la 41ème session, afin de fixer les base pour l’avenir.

Signalons que le CRADAT a pour mission de former des professionnels préparés aux défis de la globalisation et parfaitement intégrés dans leurs organisations. Depuis 2003, le CRADAT est la toute première institution de formation supérieure à mettre en place un programme de diplôme d’études supérieures  et spécialisée en gestion des ressources humaines.Déjà sept promotions et près de 168 étudiants africains formés.Armand Arsène HIEN, originaire du Burkina-Faso, est à la tête du Centre Régional Africain d’Administration du Travail depuis le 15 juillet 2019.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here