(FILES) In this file photo taken on April 22, 2018, Confederation of African Football (CAF) President Ahmad Ahmad talks during an interview at his office in Cairo. - Ahmad "is being questioned by French authorities" for "allegations linked to his mandate as CAF president", Fifa said on June 6, 2019, adding they did not know the details of the investigation. According to Jeune Afrique he was detained to be heard over a "contract broken unilaterally by the CAF with German sports equipment manufacturer Puma". (Photo by KHALED DESOUKI / AFP)

Dans le cadre du dossier relatif aux recours respectifs du Wydad Athlétic Club (Maroc) et de l’Esperance Sportive de Tunis (Tunisie) contre la décision du Comité Exécutif de la CAF du 5 juin 2019 de faire rejouer le match retour de la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2018-2019 ; le TAS a rendu une sentence partielle ce 31 juillet 2019.

La formation du TAS a annulé la décision du 5 juin 2019 pour des raisons de forme uniquement. La CAF n’a pas encore reçu la motivation de ladite sentence.

La formation arbitrale a décidé de laisser les organes compétents de la CAF se prononcer sur les questions disciplinaires y compris la décision de rejouer le match retour de la finale de la Ligue des Champions de la CAF, le cas échéant.

A cet égard, la CAF annonce que ses organes compétents se réuniront incessamment pour statuer sur le dossier et qu’elle avisera en temps opportun.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here