Généralement définie comme l’ensemble des théories et des techniques mises en œuvre pour suppléer intelligemment au fonctionnement humain, l’Intelligence artificielle apparait être un procédé d’amélioration qualitatif de la gouvernance académique, managériale, financière, infra-structurelle et cybernétique.

Madame Judith Yah Sunday épouse Achidi,Directrice générale de la Cameroon Telecommunications(Camtel) et le professeur Maurice Aurélien Sosso, Recteur de l’Université de Yaoundé 1

Par la digitalisation de sa gouvernance, l’Université de Yaoundé 1 voudrait, à moyen terme, arriver au tout numérique en complémentarité des bienfaits de l’existant.C’est pourquoi,lundi,29 juillet 2019,le professeur Maurice Aurélien Sosso et Madame Judith Yah Sunday épouse Achidi  ont planté les jalons d’un partenariat  qu’ils veulent « durable, fructueux et mutuellement bénéfique » entre l’Université de Yaoundé 1 et la Cameroon Telecommunications, opérateur historique et stratégique des télécommunications de l’Etat du cameroun.

La cérémonie de lundi,tenue dans la salle des Actes du Rectorat de l’Université de Yaoundé 1 faisait suite à la signature le 12 mars 2019,d’un mémorandum d’entente pour la mise en place de l’Académie Huawei ICT et à l’inauguration du Centre High-Tech d’impression 3D,le 10 avril 2019 à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique.

« Le Centre d’innovation,par le biais de ses interventions,va faire des offres dans les secteurs de croissance de l’économie,un leadership en intelligence artificielle portée par le numérique.La conception des programmes du Centre va prendre en compte l’intégralité des cycles d’innovation,y compris le développement parrainés par l’industrie » ; a annoncé Madame Judith Yah Sunday épouse Achidi.

La Directrice générale de la Camtel a par ailleurs indiqué que la structure qu’elle manage « envisage former au moins 100 étudiants au cours de la première année de fonctionnement. Et 25°/° de ces derniers bénéficieront d’une bourse complète prise en charge à 100°/° par Camtel et ses partenaires d’une part,et par l’Université de Yaoundé 1 à travers son école d’ingénierie-Polytech ».

Avec l’expertise de la Cameroon Telecommunications,l’Université de Yaoundé 1 entend offrir à ses étudiants et à ses jeunes enseignants, la possibilité de profiter pleinement des opportunités technologiques et scientifiques qui seront générées par l’activation numérique du Centre d’Innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle, de Camtel.

Mais,avant l’activation numérique de ce centre d’innovation, « le projet exige des membres du consortium que sont Camtel et Polytech , des fondamentaux en matière de documentation, d’états financiers, de preuves de la réalisation d’au moins un projet d’une ampleur financière similaire et, enfin,une lettre d’engagement relative aux fonds de contrepartie » ;a prévenu la Directrice Générale de la Cameroon Telecommunications.

Madame Judith Yah Sunday épouse Achidi a par ailleurs rappelé qu’ « en ce qui nous concerne à Camtel, nous sommes fins prêts. En effet, nous avons déjà identifié la parcelle de terrain destinée à la construction du Centre. Nous disposons également du titre foncier de ladite parcelle et nous nous sommes engagés à apporter la preuve de l’institutionnalisation de la conception et de l’exécution des formations, des stages et des salons de l’emploi à travers les différents protocoles d’accord ».

 

 

2 COMMENTS

  1. C’est un honneur de savoir qu’on comprend la nécessité de l’intelligence artificielle au Cameroun. Bravo à tous les acteurs de l’initiative, merci de cet intérêt et nous comptons sur vous pour l’aboutissement du projet.

  2. Bonjour à Vous
    Je me nomme Foyang salvador, je suis un étudiant camerounais residant à Douala.
    cette initiative de formation de la jeunesse Camerounaise à l’intelligence artificielle est une magnifique opportunité pour le développement du numerique dansnotre pays.

    S’il vous plaît Quelles sont les conditions d’accès à la formation?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here