Abbas Mahamat Tolli,Gouverneur de la Beac

A cette occasion, le Conseil d’Administration s’est félicité de la stabilisation des conditions économiques au sein de la CEMAC, caractérisée par un rebond de la croissance régionale, une position budgétaire globale de la région proche de t’équilibre et une accumulation des réserves extérieures au-delà des attentes.
I-e Conseil d’administration a également pris note de la création récente d’un groupe consultatif tripartite, intégrant les autorités nationales, les institutions sous-régionales et les services du FMI, chargé d’examiner les vulnérabilités émergentes et d’échanger sur des mesures appropriées le cas échéant.
En outre, le Conseil d’administration a noté les avancées enregistrées dans la mise en æuvre des réformes par les institutions communautaires. A cet égard, il s’est satisfait de l’accomplissement, par la BEAC et la COBAC, des mesures annoncées dans leur Lettre supplémentaire de décembre 2018. En particulier, il a encouragé la BEAC pour les progrès accomplis dans la réforme de son cadre de politique monétaire.
Par ailleurs, le Conseil d’administration a apporté son soutien à la mise en œuvre par la BEAC de la nouvelle réglementation des changes qui devrait, au demeurant, bénéficier d’un soutien sans faille des Autorités nationales. En ce qui concerne la Commission Bancaire, le Conseil d’administration a exprimé sa satisfaction quant à l’adoption par cet organe de son plan stratégique(2019-2021), dont l’objectif est de mettre progressivement en place une
supervision plus efficace basée sur les risques

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here