Auprès des bénéficiaires du HCR dans les sites de Borgop, de Gado et de Lolo, l’athlète a eu l’occasion de toucher du doigt les défis auxquels ils font face au quotidien, et a pu avoir des moments d’échange privilégiés avec les plus vulnérables d’entre eux.

Particulièrement touché par la question des grossesses et des mariages précoces, Alexandre Song a livré un vibrant plaidoyer auprès des adultes, les enjoignant à « ne laisser personne voler l’enfance de nos enfants ».

En visite dans les écoles, les centres de santé, auprès des ONG partenaires et des autorités locales, il a également pris le temps d’échanger avec celles-et-ceux qui se battent au quotidien pour apporter une assistance aux populations réfugiées.

Depuis plusieurs mois, Alexandre Song a mis sa personne et sa notoriété au service des réfugiés en devenant « Supporter de haut profil du HCR ».
Depuis le début de l’année, il a également rendu visite aux réfugiés urbains vivant à Yaoundé et Douala, en attendant de pouvoir se rendre à l’Extrême Nord à la rencontre des réfugiés Nigérians.

Près de 280,000 réfugiés centrafricains ont trouvé refuge au Cameroun, essentiellement dans les régions de l’Est et de l’Adamawa, où la baisse drastique de financement limite gravement l’action des acteurs humanitaires.

Au total, le Cameroun accueille près de 400,000 réfugiés venus principalement de République Centrafricaine et du Nigéria, toujours en proie à de graves violences.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here