L'artiste Sally Nyolo et le Maire Hyacinthe Mba Mbo

A Ambam dans la vallée du Ntem, carrefour de trois frontières (Cameroun, Gabon et Guinée Equatoriale),la fête de l’unité nationale a été aussi la fête de l’intégration culturelle des peuples Ekang de la sous-région CEMAC…avec le couronnement de leur festival du 08 au 20 juillet 2019 dans leur capitale culturelle :Ambam.

Présents du 19 au 21 mai dernier dans le chef lieu du département  de la Vallée du Ntem: le préfet du Ntem à Bitam au Gabon, Madame le préfet de Kyè-Ntem à Ebibeyin en Guinée Equatoriale, le Maire de Bitam au Gabon Jules Mbélé Assoko, les artistes Mado Mel, Mary Jo …des jeunes artistes Ekang prêts à assurer  la relève avec à leurs cotés : le Dinosaure Calvino,Mascotte du Festival Mvet Oyeng et la légende planétaire Ekang, la conteuse traditionnelle camerounaise Sally Nyolo qui a été choisit par  le promoteur du Festival Mvet Oyeng, le maire d’Ambam  Hyacinthe Mba Mbo ,pour être la Reine du Festival Culturel des Peuples Ekang.

S’exprimant à la presse sous-régionale, Sally Nyolo n’est pas allée du dos de la cuillère pour annoncer que : « La pose de la première pierre du Centre Culturel Sally Nyolo aura lieu le 08 juillet 2019 ».

Répondant à une des questions de l’agence digitale d’informations africaines (www.lescoopsdafrique.com),la légende planétaire  a révélé que le Centre culturel Sally Nyolo est un don qu’elle fait  au peuple Ekang, au promoteur du Festival Mvet-Oyeng. « Il s’agira d’un  outil de production et de diffusion de l’art Ekang . Le Centre Culturel Sally Nyolo  inscrit sa vision dans la logique de régénération culturelle engagée par les pouvoirs publics pour le développement  d’une culture  forte et fièrement assumée des Peuples Ekang ».

Le Centre Culturel Sally Nyolo nourrit l’ambition de faire d’Ambam, une ville qui vit et respire pleinement la culture des peuples Ekang  dans ce qu’elle a de particulier et dans tous ses aspects ».

Le Centre Culturel Sally Nyolo  envisage de promouvoir la culture Ekang  dans sa diversité et d’offrir une gamme d’outils fonctionnels qui permettront la rencontre entre l’offre et la demande culturelle, entre les artistes et le public. Cette vision est portée par les  valeurs identitaires et culturelles des peuples Ekang  du Cameroun, du Gabon, de la Guinée Equatoriale et du Congo Brazzaville ; tourné vers leur  patrimoine culturel et leur histoire.  Au rang de ces valeurs nous pouvons citer l’intégration sous-régionale, le dialogue et la tolérance des cultures, l’unité et le respect d’autrui et de la chose publique.

Pour Hyacinthe MBA MBO promoteur du Festival Mvet-Oyeng et Maire d’Ambam :“la présence de Sally Nyolo vient une fois de plus rehausser cet événement culturel. Alors nous

Une attitude du Maire Mba Mbo Hyacinthe lors de l’accueil des invités au diner d’au-revoir offert aux délégations du Gabon et de la Guinée Équatoriale dans sa somptueuse résidence nouvellement construite à Ambam.

avons une reine minutieusement choisie lorsqu’on parle de culture Ekang c’est la référence mondiale. Sally Nyolo a accepté de porter ce titre de reine de la culture Ekang pour le compte du festival Mvet Oyeng édition de 2019. Nous nous réjouissons que cela se fasse et que ce soit passé devant les autorités du Gabon, de la Guinée Équatoriale, du Congo Brazzaville et du Cameroun. A cinquante jours de l’événement, nous sommes fins prêts. Toutes les dispositions sont déjà prises”.

Au cours de la conférence de presse sous-régionale qui a par ailleurs servi  de cadre à la présentation officielle de la Reine du Festival Culturel des Peuples Ekang(Festival Mvet Oyeng),Sally Nyolo et la Mascotte du Festival Calvino, Hyacinthe Mba Mbo a indiqué que : « le budget minimum pour l’organisation du Festival Mvet Oyeng  est de  cent trente millions de francs cfa. Des fonds qui permettront  de prendre en charge les deux mille festivaliers ».

Dans le village du festival, deux millions de visiteurs  sont attendus  en permanence et au quotidien .Plusieurs attractions sont prévues durant la période du festival : Conférences-débats, ateliers de formation, expositions artisanales et commerciales, rites traditionnels Ekang, concerts de musique Ekang.

Mais, la grande innovation pour cette édition reste l’aspect compétition avec une emphase sur l’élection miss Ekang.

Avant de quitter Ambam,Sally Nyolo, la reine du festival a expliqué à l’Agence digitale d’informations africaines que:«j’ai répondu à l’invitation de monsieur le Maire d’Ambam Hyacinthe MBA MBO .Je ne pouvais pas refuser cette invitation parce-que monsieur le Maire a l’intention de faire de la ville d’Ambam la capitale du peuple Ekang et cette invitation m’a interpellé .C’est une mission d’ambassadrice que j’accepte”

 

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here