Des participants au Secupol 2019-Photo:Les Scoops d'Afrique(Droits réservés)

Le salon Sécurité-Police(SECUPOL) s’est ouvert mercredi, 13 mars 2019 à Yaoundé dans la

Participants salon Secupol 2019-Photos:Les Scoops d’Afrique-Droits réservés

capitale politique camerounaise. Les experts internationaux de défense et de sécurité, de preneurs de décisions de la sous-région planchent sur la promotion d’une industrie sous régionale de la défense par l’identification de start-up locales à fort potentiel défense.

Première édition du genre au Cameroun, le salon SECUPOL rassemble des participants venus de nombreux pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

En présidant, mercredi matin, la cérémonie solennelle d’ouverture en présence du Ministre

Des experts internationaux au contact du made in cameroon-Photos:LSA

camerounais  des Postes et Télécommunications, de son homologue de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le Ministre camerounais délégué à la présidence chargé  de la Défense, Joseph  Béti Assomo  a indiqué  que : « le Salon SECUPOL est la manifestation de la solidité du lien Armée-Nation ». Le Mindef   a par ailleurs expliqué que : « cette nouvelle expérience d’accompagnement des startups en relation avec l’industrie de la défense est révolutionnaire et construit un partenariat gagnant-gagnant ».

Au cours du Salon Secupol, les jeunes start-up-peurs sont venus exposer leur génie créateur.

les jeunes start-uppeurs sont venus exposer leur génie créateur. Photo:Les Scoops d’Afrique-Droits réservés

Au premier étage du Palais des congrès de Yaoundé, les visiteurs ont l’occasion d’admirer et de toucher du doigt des Drones made in Cameroun et plusieurs matériels de sécurité et de sureté.

S’exprimant à la presse, le Ministre Béti Assomo a  rappelé que : « dans les conflits qui minent la sécurité au Cameroun, les stratèges militaires semblent avoir changé de cap suite à la ténacité des menaces et de leur coloration protéiforme. Dotées de moyens technologiques avancés, les forces de défense camerounaises ont su allier les combats

Le ministre Béti Assomo face à la presse-Photo:LSA-Droits réservés

rustiques et la techno guerre. Mais la vraie indépendance stratégique de nos pays africains se consolidera à l’aube de l’appropriation d’une véritable industrie militaire qui corresponde aux réels besoins de nos pays, et du paradigme de la menace. C’est d’ailleurs à ce niveau que se situe le premier palier de la sécurité collective ».

Lors de la première journée du Salon Secupol,les participants ont réfléchi sur les enjeux socio-économiques de la défense et du maintien de la sécurité .Les  échanges ont particulièrement  porté sur  la piraterie sur le Golfe de Guinée, la protection des frontières, la gestion des réfugiés.

Ce jeudi, 14 mars 2019, les participants cogitent sur « les

Les forces de défense camerounaises ont su allier les combats rustiques et la techno guerre-Photo:LSA(Droits réservés)

défis de la cybersécurité ». Il est prévu deux sous-thèmes :le premier intitulé :Télécommunications :enjeux et opportunités pour la sécurité nationale. Le second : Internet et réseaux : gestion de l’image et de l’intégrité nationale.

Les travaux de Yaoundé s’achèvent vendredi, 15 mars sur le thème : Géopolitique sous-régionale :zone CEMAC.

Le Salon Secupol est organisé par la société camerounaise Will&Brothers et placé sous le parrainage du Ministère camerounais de la Défense.

A ce jour, certaines statistiques classent le Cameroun comme quatrième pays africain en matière de génération de start-up./.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here