Abbas Mahamat Tolli,Gouverneur de la Beac

Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction,Abbas Mahamat Tolli écrit: « Au quotidien, la BEAC met à la disposition des agents économiques, à travers les banques, les devises sollicitées dès lors que les dossiers soumis sont conformes aux exigences de la réglementation des changes. Celle-ci prescrit aux banques, en son article 34, un délai de deux jours ouvrés pour l’exécution des ordres remis par la clientèle, sous réserve que toutes les conditions de conformité à la réglementation des changes et au dispositif de lutte anti-blanchiment soient réunies », a déclaré le gouverneur.

Tolli a par ailleurs  invité tous les agents économiques dont les demandes de transfert seraient rejetées par les banques, au motif de la rareté des devises, 7’en informer la direction nationale de la BEAC de leur pays de résidence, avec tous les éléments justificatifs.

Le gouverneur a déclaré que : « La Beac se réserve le droit de mener toutes les actions nécessaires, en particulier l’application des sanctions prévues par la réglementation des changes en vigueur, à l‘encontre des banques qui, par leur pratique, entraveraient la bonne réalisation des opérations internationales des agents économiques ».

Selon le numéro un de la Beac:”la Banque centrale dispose d’avoirs en devises permettant de couvrir largement les besoins des économies de la CEMAC. A preuve, ajoute-t-il, la stabilité extrême de la monnaie de la zone est confortable comme l’atteste son taux de couverture extérieure qui s’établit à plus de 62 %”.

Créée le 22 novembre 1972 à  Paris en France,la Banque des États de l’Afrique Centrale ou BEAC, institution officielle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, est un établissement public multinational groupant les 6 États de la CEMAC. Elle a pour missions : d’émettre la monnaie et en garantir la stabilité./.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here