Avec Afp

“Le calme est revenu, la situation est sous contrôle”, a-t-il dit à l’AFP. Le porte-parole gouvernemental a ajouté que, sur un commando de cinq militaires qui avaient pris le contrôle de la radio-télévision nationale dans la nuit de dimanche à lundi et appelé à un soulèvement, “quatre ont été arrêtés, un est en fuite”.

Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours afin de maintenir l’ordre, a-t-il ajouté.

L’AFP a constaté le déploiement de la garde républicaine autour du bâtiment de la la Radio Télévision Gabonaise (RTG).

Le porte-parole gouvernemental a ajouté que les frontières du pays restaient ouvertes.

En outre, le porte-parole a expliqué que les coups de feu entendus dans la matinée dans le coeur de la capitale avaient été tirés après un début de mouvement de foule.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here