Avec La croix Afrique

L’Église catholique congolaise suivra de près les élections présidentielle et locale dont le report

Crédit photo:Landry Banga/ LCA

a été annoncé jeudi 20 décembre par la Commission électorale indépendante (Céni). D’abord programmées pour le 23 décembre, elles devraient finalement avoir lieu le 30 décembre.

Pour ce scrutin, l’Église catholique compte déployer des observateurs sur tout le territoire national par le biais de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). Celle-ci a reçu près de 40 000 accréditations de Commission électorale indépendante pour couvrir les 75 000 bureaux de vote.

L’Église congolaise a également créé un réseau d’observation électorale citoyenne dénommée « Tous électeurs, tous observateurs ». Cet organisme citoyen a été mis en place par le Comité laïc de coordination (CLC), l’association de laïcs catholiques congolais à l’origine des marches anti-Kabila, en partenariat avec des mouvements civils tels que l’Association congolaise pour la justice (ACAJ), la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et l’Observatoire de la parité (OP).

Ce réseau d’observation de proximité se donne pour objectif de mobiliser les électeurs pour qu’ils endossent eux-mêmes le rôle d’observateurs et surveillent les opérations électorales et de la collecte des données de vote. « Les précisions sur les incidents et autres pratiques nuisibles à l’intégrité et à la crédibilité du scrutin, tant lors du déroulement des opérations que de la transmission des résultats, doivent être envoyées aux animateurs du CLC ou de ses partenaires des bureaux de vote », précise le CLC dans son communiqué annonçant la mise en place du réseau d’observateurs.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here