[efb_likebox fanpage_url="https://web.facebook.com/lescoopsdafrique" fb_appid="OPTIONAL_SEE_FAQ" box_width="300" box_height="600" responsive="1" show_faces="1" show_stream="1" hide_cover="0" small_header="1" hide_cta="0" locale="fr_FR"]

Avec bladi.net

« Le royaume est en train de devenir un fournisseur majeur pour les usines automobiles européennes, notamment l’usine high-tech de Ford à Valence, en Espagne, qui importe des usines marocaines des sièges, des accessoires d’intérieur, du câblage et d’autres composants automobiles », écrit le journal.

Le Wall Street Journal prend l’exemple de Renault qui détient une part de marché de plus de 40% dans la région, et qui a « construit deux usines de montage au cours des cinq dernières années au Maroc, avec une production de plus de 200.000 voitures par an ». Il est également question de Peugeot qui doit inaugurer l’année prochaine sa nouvelle usine à Kénitra qui prévoit de produire quelque 200.000 voitures par an.

Les constructeurs automobiles mondiaux voient un grand potentiel de croissance en Afrique du Nord et sont en train de transformer la région en un hub de fabrication, écrit encore le journal, notant que les plus grands constructeurs mondiaux de voitures ont investi des milliards de dollars en Afrique au cours des dernières années, attirés par des perspectives de croissance que d’autres marchés automobiles plus matures n’arrivent plus à offrir.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here