La filière contribue de manière substantielle à l’amélioration des revenus des agriculteurs dont le nombre total s’élève à environ 13.000. Par ailleurs, ce secteur génère près de 25 millions de journées de travail par an, dont 18 millions au niveau des vergers et 7 millions au niveau de l’industrie de conditionnement et de transformation et des autres activités liées au secteur.

Au cours des dix dernières années, le secteur des agrumes s’est nettement développé avec l’introduction de nouvelles variétés de petits fruits, dont notamment la Nour, la Nadorcott et la Nules. Ainsi, l’offre destinée à l’exportation s’est largement diversifiée et les périodes de production et de commercialisation se sont étalées davantage.

Une large gamme de variétés caractérisent les vergers agrumicoles nationaux, toutefois 3 groupes de variétés les dominent, à savoir, le groupe des Clémentines avec 35%, la Maroc Late avec 21% et les Navels avec 18%.

Les principales régions de production d’agrumes au Maroc sont le Souss Massa, le Gharb, la Moulouya, le Tadla et le Haouz qui détiennent, à elles seules, plus de 93% de la superficie nationale.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here