Il était 9h30minutes ce lundi,13aout 2018 à la salle de conférence du ministère camerounais de la défense, lorsque le patron des lieux,le ministre Joseph Beti

Assomo, accompagné de son homologue de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, du Délégué général à la sûreté nationale et des secrétaires d’État à la gendarmerie et celui des anciens combattants et victimes de guerre ont fait leur entrée dans la salle;où attendaient depuis 8h30minutes,tous les officiers généraux,les cinq commandants de régions,les commandants des états majores, le Directeur de la sécurité présidentielle, le chef d’état-major particulier du président de la République ainsi que le directeur général de la recherche extérieure.

A l’ouverture des assises qui se déroulent à huis clos, le mindef a rappelé dans son propos liminaire que la réunion prescrite par le chef suprême des forces de défense et de sécurité est une occasion « non seulement de diagnostiquer la situation sécuritaire du pays,mais aussi de faire des propositions et prendre des mesures avant, pendant et après les élections prévues cette année au Cameroun ».

 » Les forces de défense et de sécurité, a rappelé le mindef,sont composées de citoyens qui exerceront leur devoir de vote ainsi que leurs familles « .

Le ministre délégué à la présidence chargé de la défense a tenue à  préciser que la présence du minat à la réunion spéciale d’évaluation sécuritaire

s’explique du fait les sous-préfets,préfets et gouverneurs sont les employeurs des forces de défense et de sécurité sur le terrain.

Par ailleurs, le ministre Beti Assomo rappelé à ceux qui tentent de discréditer l’armée à travers des publications sur internet que: »… Les forces de défense et de sécurité ne seront pas le canal par lequel passeront les acteurs de la déstabilisation du Cameroun ». Pour le mindef, » Rien n’entamera le moral de forces de défense, malgré les campagnes de communication qui ont actuellement cours sur internet pour tenter de déstabiliser notre armée « .

Le mindef a précisé que  » les forces de défense et de sécurité ne sont pas dupes des complots ourdis contre la nation camerounaise « .

Les participants ont également planché en profondeur sur les actualités et défis sécuritaires.Nous y reviendrons.

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here